Il n’y a pas d’âge pour étudier ! Certaines étapes de la vie nous poussent à des remises en question qui se traduisent par des changements. En effet il est naturel après un premier parcours professionnel de se poser la question d’une réorientation et d’un changement de cap.

C’est votre cas et vous arrivez à un point de votre vie où vous vous posez de plus en plus de question sur votre situation professionnelle. Vous avez envie de changement et rêvez est de devenir kinésithérapeute. C’est vrai que c’est le plus beau métier du monde et nous en avons déjà parlé dans cet article 🙂

Mais comment envisager cette reconversion à 30, 40 ans ou 50 ans, alors que l’on a pour certains une situation professionnelle stable ou une famille à nourrir ?

 

Quelles modalités pour reprendre des études de kiné à plus de 30 ans ?

 

Le métier de kiné est réglementé et il est nécessaire d’obtenir un diplôme d’État pour pouvoir exercer. Il n’existe pour le moment pas de formation par correspondences permettant de préparer le métier de kiné à distance.

En France le diplôme d’État se prépare en 5 ans après le Bac : 1 an de PACES, STAPS ou Sciences de la vie + 4 ans en IFMK (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie).

Si vous souhaitez vous engager dans des études plus courtes, vous avez l’option des études en Allemagne où le diplôme d’État de kiné se prépare en 3 ans. Il est ensuite possible de faire reconnaitre  simplement son diplôme allemand en France pour y exercer.

 

Comment gérer l’aspect financier de sa réorientation professionnelle ?

 

Le VAE. Si vous avez déjà travaillé plus d’un an dans une profession en rapport avec le métier de kiné, le VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), peut vous permettre de reprendre vos études afin de faire valider votre expérience par un diplôme reconnu par l’Etat. Plus d’information sur la page suivante.

Pôle Emploi et/ou votre région. Pôle emploi peut financer les formations des demandeurs d’emploi indemnisés au titre de l’assurance chômage (ARE) et le Conseil Régional finance les formations des personnes non indemnisées par Pôle emploi. Plus d’information à la page suivante.

Le Compte personnel de formation (CPF). Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif). Il est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Il est possible de suivre une formation de kiné via ce dispositif, certaines écoles étrangères (comme l’école PSO en Allemagne) sont éligibles. Plus d’information à la page suivante.

Le prêt bancaire. En théorie il ne faut pas avoir plus de 28 ans pour obtenir un prêt étudiant. Néanmoins, cette condition reste à l’appréciation des banques qui pratiquent ce type de crédit. L’avantage d’un prêt étudiant ? Un taux d’intérêt avantageux et la possibilité de commencer à rembourser votre prêt une fois vos études terminées.

 

Les avantages d’étudier en Allemagne pour sa reconversion professionnelle

 

Concernant les études de kiné, il existe en Allemagne deux différences avec la France très intéressantes pour les personnes qui souhaitent reprendre leurs études à plus de 30 ans .

 

Une formation plus courte qu’en France

En période de réorientation professionnelle on souhaite pouvoir commencer son nouveau métier le plus rapidement possible.

Il est donc important de noter que le diplôme d’État de kinésithérapeute s’effectue en 3 ans en Allemagne. C’est donc 2 ans de moins qu’en France où le diplôme d’État s’obtient en 5 ans. À noter que le BAC n’est pas nécessaire commencer cette formation mais qu’un niveau d’allemand intermédiaire voir avancé et requis. Vous aurez toujours la possibilité de prendre des cours d’Allemand pendant 1 an pour y obtenir un niveau C1 nécessaire à l’entrée dans les meilleures écoles.

 

Une formation pratique orientée vers le monde professionnel

L’autre difficulté est de reprendre l’habitude de suivre des cours théoriques déconnectés de tout aspect pratique. Toutes les personnes qui ont repris une formation après des années de pratique professionnelle vous le diront : rester attentif à un cours magistral pendant toute une journée est loin d’être évident. Il est donc important de choisir une formation ou vous serez rapidement confronté à la pratique. Encore une fois les écoles de kiné allemande offrent ce cadre de travail très orienté sur la pratique et où l’expérience professionnelle est valorisée. Ainsi vous aurez de nombreuses périodes de stages ce qui vous permettra de vous plonger rapidement dans votre futur métier.

Vous trouverez ci-dessous le témoignage de Mathilde, ancienne banquière qui a repris des études pour devenir kiné.

 

 

Prendre la décision de changer de voie professionnelle peut paraitre effrayant au premier abord. Néanmoins des solutions existent pour se réorienter et commencer un nouveau chapitre de votre vie professionnelle. Une fois la décision devenir kiné prise, renseignez-vous auprès des différents organismes pouvant vous offrir des solutions de financement et auprès des différentes écoles et organismes de formation. Que ce soit en France, ou à l’étranger comme en Allemagne, les options existent pour vous permettre de devenir kiné à 30, 40 ou même 50 ans !