Nous vous présentons aujourd’hui le témoignage d’un élève d’école de kiné Allemande : Bastien, en deuxième année à l’école de physiothérapie PSO près de Kehl en Allemagne.
Il nous parle de son entrée et de son expérience dans l’école.






Témoignage d’un élève d’école de kiné en Allemagne

« Si je suis venu dans cette école de kiné, c’est que je savais que je voulais faire quelque chose dans la santé, mais je ne savais pas exactement quoi. Et un autre élément qui me plaisait bien, c’était en fait la proximité du kiné avec son patient.
Au lycée, je n’avais pas des grosses bases d’Allemand mais j’avais une petite affinité avec la langue et je savais très bien que je n’aurais pas réussi en France, avec la première année de médecine et le concours. Je pense que par la suite, je n’aurais jamais fait kiné. »


Comment se passe la sélection pour rentrer à l’école?

« J’étais en première au lycée quand j’ai décidé de rentrer dans l’école. Du coup, j’ai envoyé un dossier d’inscription parce que j’avais entendu qu’il y avait des longues listes d’attente. Il y a des rentrées qui se passent tous les 3 mois dans l’école (janvier, avril, juillet et octobre), avec à peu près 35-40 nouveaux élèves.

J’ai envoyé le dossier et j’ai eu une journée de rencontre avec le directeur qui m’a demandé mes motivations. Donc je me suis présenté et après avoir donné mes motivations il m’a proposé de faire une journée d’intégration dans l’école.

Pendant cette journée, on vient dans une classe en tant que personne externe pour qu’on arrête un petit aperçu l’école et de comment ça se passe.

J’ai ensuite eu un deuxième rendez-vous avec le directeur, qui m’a demandé si j’avais déjà un niveau d’allemand suffisant pour intégrer l’école, c’est à dire un niveau de langue C-1. Ce qui équivaut à c’est parler couramment la langue. Au moment où j’ai fait cette journée d’intégration, je ne l’avais pas encore, mais j’étais déjà inscrit dans l’école. C’est-à-dire que j’étais déjà sur une liste d’attente et je n’avais plus qu’à valider mon niveau d’allemand et envoyer le diplôme à l’école pour intégrer dans une classe. »


Comment as-tu appris l’allemand?

« J’ai eu mon bac scientifique et directement après, j’ai intégré un institut de langue à Offenburg. J’avais cours tous les matins, un bloc de 4 heures de cours 5 jours la semaine et en 10 mois j’ai eu mon niveau C 1. »


Comment se déroule la formation au sein de l’école?

« Sur les trois ans de formation, il y a deux ans théoriques c’est à dire 2 ans à passer sur les bancs de l’école et une année complète en stage.
Concernant les stages, c’est l’école qui les trouve et tout est fourni par l’école. Tout est bien organisé, le logement est fourni par l’école sur place. »


Pourquoi avoir choisi l’école PSO?

« J’ai choisi l’école PSO pour 3 raisons :
1) Elle n’était pas tellement loin de chez moi donc la proximité
2) J’ai vraiment eu que des bons retours de cette école
3) L’adaptation y est facilité pour un français car 90% des élèves sont français Du coup, ce n’est pas du tout déstabilisant pour un Français de venir étudier en Allemagne comme ça pourrait l’être dans une autre école. »


Te verrais-tu exercer en Allemagne après tes études de kiné?

« J’aime bien la mentalité allemande. Du coup, pourquoi pas? Pourquoi ne pas par la suite me réorienter en Allemagne, et étant donné que j’ai fait l’école PSO et que je parle allemand, ce ne serait pas du tout problème de bosser en Allemagne. »