En plus de supprimer le concours d’entrée, la réforme de la PACES a instauré la mise en place d’un numerus apertus (en remplacement du numerus clausus) et un système de partiels sur 3 ans. Résultat : tous les ans, des étudiants qui ont pourtant validé ...

​Lire la suite